Dressant un constat du premier tour et soulignant le recul démocratique mis en évidence pour les citoyens, les Verts de l'Isère demandent au Préfet de l'Isère de suspendre l'autorisation administrative d'utiliser les machines à voter à Voiron, Voreppe et Meylan.

C'est par l'intermédiaire de cette lettre ouverte
il faut interdire les machines à voter dès le second tour des présidentielles
que le Préfet est interpelle où la situation de Voiron est rappelée ainsi que les conséquences sur nos libertés de l'utilisation des ordinateurs de vote

Avec en ligne de mire une lueur d'espoir pour la démocratie :
Du papier pour le 6 mai